Google démocratise le flat design avec Autodraw

//Google démocratise le flat design avec Autodraw

Google présente aujour’hui Autodraw  droutil en ligne qui reconnaît vos tentatives de dessins sur écran grâce à l’intelligence artificielle. 

Chez Google, la technologie ne sert pas qu’à créer des robots: elle sauve aussi les artistes du web incompris. Autodraw détecte la forme que vous dessinez (tant bien que mal), vous propose plusieurs formes et conplète les traits de vos dessins en fonction de votre sélection parmi une multitude de formes suggérées.

Un jeu d’enfants

Utiliser Autodraw est simple comme bonjour : une utilisation intuitive, des outils encore perfectibles mais un répertoire de dessin bien fourni et de qualité. L’outil transforme un cercle en soleil, deux traits en jambe humaine, ou encore un bonhomme en personnage de yoga. Avec un peu de précision dans vos traits, le rendu prend la couleur et la taille de votre croquis que vous pouvez, un fois terminé, exporter sous format PNG. Par ailleurs, autodraw est accessible sur le Web et donc depuis tous vos appareils connectés.

 

Le flat design pour tous ?

Comme le tweet son PDG, Google vient de rendre le flat design aussi simple qu’un jeu d’enfant: « Même moi, je vais enfin pouvoir dessiner », tweete Sundar Pichai.

Autodraw est encore loin de l’outil créatif du web designer en herbe, mais il a quand même le mérite de permettre au premier venu de créer des affiches au rendu correct. Il n’est pas le seul: l’application QuickDraw reprend cette même technologie. Le principe de l’application est de dessiner en 20 secondes quelque chose que l’intelligence artificielle puisse reconnaître.

Une application de l’IA

Avec cette application, Google tient à démontrer les capacités de l’intelligence artificielle, domaine de recherche clé pour l’entreprise. L’extension de cette technologie lui permettent par exemple de rendre ses services plus rapides en identifiant des contenus sans leur intervention, qu’il s’agisse d’une vidéo, ou du sens d’un texte. On pensera d’ailleurs au principe de recherche inversée déjà bien installée sur son moteur de recherche.

Cette volonté de développer l’intelligence artificielle est à l’origine du rachat DeepMind, start-up britannique dont le logiciel AlphaGo a battu le meilleur joueur au monde de Go, Lee Sedol.

Suivez nous sur les réseaux sociaux

2017-04-13T16:17:14+00:00